nVIDIA Shield Tablet : notre avis sur cette concurrente de la Nexus 9

J’ai craqué pour une tablette que j’appelle « ma nexus 9 à moi », il s’agit de la nVIDIA Shield Tablet, la première tablette qui tourne sous le nouveau processeur nVIDIA Tegra K1 et qui est réputée comme étant la tablette ultime des gamers. Android Lollipop est bien évidemment disponible.

Un peu d’histoire

La tablette Nexus 9 est sortie il y a quelques semaines maintenant. Je l’attendais avec impatience et j’ai été plutôt déçu par les premiers retours : chère & pas si exceptionnelle que cela. Cela reste une tablette haut de gamme, évidemment, mais elle ne m’a pas fait cet effet « waou » que je remarque à chaque lancement de produit Nexus ; j’ai eu presque tous les produits Nexus précédents, en partant du Galaxy Nexus, Nexus 4, Nexus 5, Nexus 7 (2012 et 2013) & Nexus 10…, on pourrait donc me qualifier de « fanboy Nexus » mais cette fois ci j’ai passé mon tour.

Evidemment, pour passer mon tour, il a fallu trouver un produit de remplacement, un produit aussi bon, voire meilleur & moins cher… Est-ce que cette nVIDIA Shield Tablet est l’heureuse élue ?

L’introduction toujours un peu barbante : les specs

Je ne vais pas vous ennuyer longtemps avec les specs de la tablette, et vous donner juste les éléments principaux :

  • Elle tourne avec le meilleur processeur du moment : le Nvidia Tegra K1. Il est accompagné de 2 Go de RAM
  • La version que je possède a 32Go de stockage & comporte une antenne 4G (emplacement pour une microSIM). Elle existe aussi en 16Go sans 4G
  • Son écran est de 8 pouces, et quelques… Donc plus gros qu’une Nexus 7, et plus petite qu’une Nexus 9. La résolution est standard, 1980 x 1200, ce qui correspond à du « Full HD » avec un ratio étiré adapté aux films & séries
  • Elle possède 2 hauts parleurs en façade, pratique pour avoir un son stéréo
  • Elle a un port micro USB (recharge et branchement clé USB)
  • Elle a un port mini HDMI (on peut brancher sur la TV 4K)
  • Elle a une extension mémoire via carte microSD
  • Elle possède un mignon petit stylet et on peut lui ajouter un gamepad (en option à 60€)
  • Une fonctionnalité « bonus » qui sera décrite au chapitre « gaming »

On a fini pour le tour des specs ; on peut juste ajouter que son look est plutôt sobre et passe partout, et que j’aime beaucoup l’arrière de cette nVIDIA Shield Tablet, qui est gris mat, avec les lettres SHIELD en plastique brillant, ce qui donne un super contraste quand on la prend en photo :-).

Les fonctions de base

La nVIDIA Shield Tablet tourne actuellement sous Android 4.4 (le Kit Kat que tout le monde connait…) sous une forme très proche du « pur » Google ; ça m’arrange bien car moi j’aime bien l’expérience Google (et les produits Nexus… vous vous souvenez ?). Du coup, on s’y sent comme dans une Nexus, toutes les fonctionnalités sont la, et nous ne sommes pas pollué par toutes sortes d’applications ou d’interfaces modifiées par nVIDIA. Quelques apps sont quand même présentes, pour adresser les fonctions spécifiques du stylet & gaming, et 2 ou 3 paramètres supplémentaires bienvenus sont disponibles (réglage des performances / consommation de la tablette, luminosité spéciale, etc…). Et c’est tout. Super chouette.

La qualité de l’écran est honnête sans être exceptionnelle. Je trouve qu’il est aussi bon que celui du Nexus 7, avec une teinte légèrement plus jaune que celui ci. Rien à dire sur la précision de lecture de pages web, pdf ou ebooks, c’est du bon.

Les 2 hauts parleurs en façade ajoutent vraiment un confort très intéressant : la moindre série, film, ou même clip musical sont plus agréables à regarder, on se sent plus immergé dans la scène, et le niveau sonore atteint par ces petits haut-parleurs est loin d’être ridicule.

La prise en main de la tablette est bonne : elle tient dans une main (en format portrait). Elle n’est pas lourde et donc on ne fatigue pas en la tenant à bout de bras quand on lit dans le lit par exemple. C’est une grosse différence avec la Nexus 9, qui a un écran plus grand & beaucoup plus large, et donc qui sera plus difficile à tenir dans une main. Attention cependant, je la trouve moins facile à tenir qu’une Nexus 7… Autre petit couac: les bords supérieurs de la tablette sont assez saillants, mais on s’y habitue rapidement.

Globalement, tout fonctionne très bien, la tablette est réactive, je n’ai rencontré aucun force close ni ralentissement en une semaine d’utilisation. Un élément que je pourrai lui reprocher c’est son autonomie un peu faiblarde quand on joue. Le processeur étant un foudre de guerre, il pompe pas mal… Je n’ai pas mesuré l’autonomie de la bête, n’hésitez pas à aller voir d’autres tests pour cela, mais je ne l’ai pas trouvée exceptionnelle. Une mise à jour prochaine vers Android 5.0, alias Lollipop, devrait largement améliorer cela.

Autre point un peu embêtant, c’est l’ergonomie des boutons Power & Volume, qui est perfectible ; ils nécessitent un peu d’entrainement pour être correctement utilisés

Le stylet

Une des raisons de mon achat était ce stylet, qui a un bout assez dur & biseauté. Les vidéos de présentation que j’avais pu voir montrait qu’il avait été bien pensé, autant pour prendre des notes à la volée que pour faire des schémas et dessins artistiques. Je vous propose une petite vidéo qui présentera bien les fonctions stylet de cette nVIDIA Shield Tablet:

Comme indiqué dans la vidéo, le combo stylet + connection 4G me permettra de tester cette nVIDIA Shield Tablet dans un univers professionnel : j’aimerai la tester pendant 1 semaine dans mes réunions de travail & autres discussions. A chaque fin de réunion, je m’enverrai tous mon contenu directement sur ma boite au lettre professionnelle, afin d’archiver tout ça. A voir, sur le papier cela semble séduisant…

En bonus : tous pour les gamers

Outre ses facultés à faire tourner n’importe quel jeu android, cette nVIDIA Shield Tablet a un argument de taille vis à vis de la concurrence : elle a été pensée pour faire du streaming de jeux « PC ». Le genre de jeux que seule une grosse machine peut faire tourner correctement (Watchdogs, Batman Arkham series, GTAs et autres blockbusteurs). Soit ce streaming se fait depuis un pc que l’on doit posséder (muni d’une carte graphique nVIDIA récente), soit depuis les serveurs nVIDIA via le service appelé GRID.

J’ai testé l’option une, c’est bluffant. Il est donc maintenant possible de jouer n’importe quel jeu de PC dans son lit, dans son canapé, et même en dehors de chez soi via une connexion 4G ou wifi adéquate (ça, je n’ai pas encore testé !). La tablette ne fait qu’afficher l’image et renvoyer les commandes au PC, qui se charge de faire tout le boulot. A noter que pour jouer correctement il vous faudra le gamepad officiel (ou tout autre gamepad bluetooth, comme par exemple le Mad Catz C.T.R.L. R.).

Autres petits bonus sympas, la prise HDMI de la tablette permet de jouer à tous ces jeux sur votre TV ! Imaginez vous dans votre canapé devant la TV, avec un petit Skyrim ou un bon World of Warcraft ! Et le service Twitch est nativement intégré dans la tablette pour pouvoir streamer à la planète entière vos plus beaux exploits, en direct.

Je vous parlais plus haut du service GRID, il s’agit en fait d’un service qui sera gratuit jusqu’à juin 2015 pour les possesseurs de nVIDIA Shield Tablet, et qui permettra de jouer à un éventail de jeux en streaming, sans avoir besoin de faire tourner un pc. Dans ce cas la, ce seront les serveurs de nVIDIA qui travaillerons pour vous ! Connection ADSL rapide obligatoire ! Le service devrait être lancé en bêta d’ici fin Novembre.

Pour finir, j’ai adoré faire tourner dessus des émulateurs en tous genres, particulièrement PPSSPP, un émulateur PSP ; j’ai pu faire quelques courses de Gran Turismo, des combats acharnés sur DBZ, et essayer de débloquer pleins d’armes & de personnages sur Tekken & sur Soul Blade… Un grand bonheur pour les gamers !

Android 5.0 Lollipop

Android 5.0 Lollipop n’est pas encore disponible sur la nVIDIA Shield Tablet mais ça ne saurait tarder : nVIDIA a en effet annoncé qu’elle sera déployée le 18 novembre. Il me tarde de tester cela, car pour l’instant je trouve que le processeur tegra K1 n’est pas exceptionnel, même s’il fait correctement le job ; en effet j’ai parfois l’impression que ma vieille Nexus 7 2013 sous Lollipop, qui tourne avec un processeur Snapdragon S4 pro (celui du Nexus 4 !!) est aussi fluide et réactive que cette SHIELD… Un comble pour du matériel qui a 2 générations d’écart au niveau processeur !

L’arrivée de Lollipop sur la nVIDIA Shield Tablet s’accompagnera de nouvelles versions des applications de dessin (les premières images font vraiment envie…), de jeux de type Half Life 2 & Portal, et devrait aussi apporter son lot de petits bonus. Souhaitons juste que nVIDIA n’ait pas introduit quelques bugs gênants dans cette mise à jour.

Conclusion sur cette nVIDIA SHIELD Tablet

Je cherchais une tablette aussi bonne que la Nexus 9, mais moins chère. Le premier bilan au bout d’une semaine d’utilisation est très positif : un android quasi pur, l’addition de fonctionnalités malines & intéressantes, une prise en main très bonne et un look sympa. Seule ombre au tableau : une autonomie un poil décevante mais qui devrait (je l’espère) être corrigée avec Lollipop. Globalement cette nVIDIA Shield Tablet est bien « ma » Nexus 9, mieux équipée et moins chère. Certes, elle ne m’a pas fait cet effet « waou » des précédentes Nexus mais son stylet, son mode spécial gamer et sa connexion 4G pour moins de 400€ m’a tout de même apporté beaucoup de changements par rapport à ma Nexus 7 un peu petite…

Si vous souhaitez tester ce produit dans votre ville, n’hésitez pas à en faire la demande via le formulaire suivant. Si vous habitez dans la région Toulousaine, n’hésitez pas à me contacter, je vous en ferai une démo personnalisée avec plaisir !

La nVIDIA Shield Tablet se trouve à 379 € sur Amazon en version 4G / 32Go et 299 € en version wifi / 16 Go. Foncez !

Top 7 des raisons de craquer pour le ScreenPad d’Asus

Vous êtes adepte d’ordinateur portable et vous avez toujours envié les utilisateurs de PC avec un double écran ? Asus a pensé à vous et vous créé l’Asus Zenbook Pro avec son fameux ScreenPad. Un ordinateur portable…. avec 2 écrans. Vous pouvez bien évidemment le tester 😉.

Oui Oui 2 écrans ! Et aujourd’hui on va vous présenter les 6 bonnes raisons de craquer pour ce petit bijou technologique !

Focus Sennheiser – La fonction NoiseGard™ du casque PXC 550

Le casque PXC 550 de Sennheiser nous enchante par son confort, mais surtout par la qualité du son qu’il délivre ! Et c’est en partie grâce à sa technologie NoiseGard™ qui permet de réduire le bruit ambiant. On vous en dit plus dans cet article.